was successfully added to your cart.

Aujourd’hui j’ai envie de te parler des ateliers-endo, ce que tu y trouveras pourquoi ils sont importants pour moi (et potentiellement pour toi ou pour tes proches), ce qui m’a amené à créer cet espace et puis la magie qu’ils amènent. Car la première soirée, un atelier à Paris en mars dernier à mon retour de l’étranger a bien eu un effet magique et semé une jolie graine qui se transforme déjà en jeune pousse.

Pourquoi j’ai créé cet atelier et pourquoi il me tient à coeur?

Comme pour le blog, puis le compte insta, et enfin le coaching ou encore le yoga, j’ai créé cet espace en me remémorant ce moment, il y a plusieurs années où j’ai été diagnostiquée avec de l’endométriose. Ce moment où j’étais démunie et où il y avait encore peu d’informations, ce moment où je ne savais où donner de la tête et par quel bout commencer à simplement prendre soin de moi, ce moment où je me suis sentie très seule. Alors oui j’ai écrit pour partager mes découvertes au fil de mes douleurs, opérations, traitements naturels ou non, parcours pma, puis enfin pour partager cette nouvelle vie sans douleur et sans l’ombre de cette maladie. J’ai pu donner de l’espoir via mon compte insta à nombreuses d’entre vous, montrant que réaliser ses rêves malgré une maladie souvent handicapante est pourtant possible, j’ai pu accompagner certaines d’entre vous dans la découverte de leur corps, la gestion de leur douleur ou encore la mise en place d’habitudes pour aller vers la vie dont elles rêvent  mais il me manquait quelque chose, une dimension humaine, se rencontrer, échanger des regards, peut-être se prendre dans les bras, ressentir de la chaleur, se montrer vulnérable entre femmes qui vivent une même réalité. Pour toutes ces raison j’ai eu envie de créer cet atelier.

Volontairement, pour un premier, j’ai eu envie de le structurer, d’amener mes trouvailles découvertes de par les expériences et la formation, de vous partager ce puzzle dont les pièces commencent enfin à s’assembler. Pouvoir transmettre mais aussi laisser de l’espace pour que celles qui le souhaitent puissent transmettre. Une partie donc un petit peu théorique pour répondre à des questions souvent posées derrière l’écran mais aussi pour faciliter ce moment pour les femmes qui n’ont pas envie de s’exprimer tout de suite et ont envie de découvrir les différentes pistes à explorer pour retrouver l’équilibre et la santé. Et puis doucement ouvrir l’espace pour que celles qui en ont envie puissent s’exprimer, partager et que certaines puissent se reconnaître dans le parcours de l’autre, se soutenir ou simplement valider une parole, une souffrance ou une solution.

Lors de l’atelier je partage également une technique de visualisation énergétique de guérison, moment pratiqué toutes ensemble et qu’on peut emporter avec soi, tout comme une méditation guidée pour se rencontrer, s’apaiser et se centrer avant de se plonger dans cette soirée qui est un peu comme une bulle de douceur hors du temps.

A l’issue de l’atelier Parisien du mois de mars (et dans une moindre mesure pour celui de Genève) comme je te l’ai dit en introduction, quelque chose de magique s’est passé, un lien immédiat s’est créé, une envie de se revoir, de maintenir le lien, ce lien qui n’existait pas, une sororité immédiate entre soeurs de parcours plus ou moins similaire. 

En amont, par email, ce petit groupe a continué à échanger et un cercle de femme a jailli, un cercle de femme qui aura lieu en fin de semaine et auquel j’ai hâte de participer après ces deux mois de cheminement, se revoir pour cette fois échanger simplement, partager, discuter, rire, pleurer en toute vulnérabilité entre femmes qui se comprennent.

Bien sûr ce groupe n’est pas fermé et ces cercles évolueront au fil des saisons avec les nouvelles participantes aux ateliers-endo, ils évolueront certainement aussi en week-ends ou retraites et puis tout simplement ils évolueront en nouvelles amitiés, en nouveau goûters ou café sur une terrasse entre amies et cette dernière idée, je crois que c’est celle qui  me fait le plus plaisir : oui le fait de vous rencontrer mais aussi le fait que vous vous rencontriez et vous sentiez moins seule.

Leave a Reply