was successfully added to your cart.

Panier

Un jeûne à l’huile? oui ma première pensée était aussi.. bizarre et puis je lisais d’informations plus j’étais convaincue que c’est exactement cela dont mon corps avait besoin.

Alors pourquoi? Un petit rhume, la gorge qui pique, la toux, mon système digestif qui est un peu branlant, plus une petite mycose qui s’installe, bref… la fatigue accumulée ces derniers temps laisse des traces et mon corps relâche tout une fois arrivé ici.

Alors l’huile de coco, j’ai trouvé ça par rapport aux mycoses en googlant (ecosiant? si tu ne connais pas… google ecosia!)… solutions naturelles et apparemment c’est un super traitement anti-champignons mais pas seulement. Et comme je n’ai pas faim; je me rappelle que ma copine Héloïse (www.easyblush.fr) avait testé le jeune à l’eau de coco; parce que aussi il ne fait pas très beau, mon corps a besoin de repos, j’ai fais un nouveau tatouage donc pas de soleil ni mer pour le moment, tout semble indiquer que c’est le bon moment pour essayer.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens quand même à parler de l’importance d’avoir une bonne condition physique pour faire un jeûne. Cela ne veut pas dire ne pas être malade ou avoir zéro problèmes de santé mais plutôt avoir un corps globalement en santé, de l’énergie en général et que la période précédent le jeûne ait été une période “nourrissante”. Par nourrissante je veux dire autant par une alimentation variée et sans carence afin d’éviter que le corps soit encore plus carencé mais aussi nourrissante en terme d’amour de soi, de relations aux autres, de plaisir, de chouchoutage. Pour faire un jeûne qui fonctionne bien et le rendre plus facile, il faut aller un minimum bien. Si le sujet t’intéresse tu peux également lire le livre “le miracle du jeûne” qui répond aux nombreuses questions que l’on peut se poser. Et puis bien sûr si tu as des soucis de santé ou tout autres questions je te conseille d’en parler à ton médecin avant de te lancer

Bon alors ce jeûne comment je l’ai fais et pourquoi c’est bien?

Je prévois de le faire seulement deux jours car après j’ai des choses prévues et j’aurais besoin d’énergie. On peut le faire 24 heures et jusqu’à 7 jours mais cela s’adresse aux personnes qui sont habituées au jeûne. Je le testerai sur plusieurs jours bientôt car cela m’intéresse mais.. quand ce sera le bon moment.

L’huile de coco permet de ne pas ressentir la faim et cela aide bien pendant un jeûne. L’eau de coco amènera de précieux nutriments et l’huile est une super source d’énergie qui comporte des acides gras essentiels. Elle apporte donc de l’énergie mais a également des propriétés de soins qui permettront au corps de se régénérer, lutter contre des petits bobos et guérir plus vite.

Les 4 bénéfices de l’huile de coco :

Pour le candida albicans

L’huile de coco ne contient pas de sucre et “assèche” donc le candida, si gourmand. Apparement les personnes souffrant de candidose voient leur condition s’améliorer rapidement lorsqu’elle font une détox à l’huile de coco et en consomme ensuite régulièrement; on peut constater un arrêt des fringales de sucre, une amélioration des symptômes tels que fatigue, eczéma, acné.

Pour les mycoses et autres joyeux champignons

Souvent en lien avec le candida, on connaît toutes les joies de ces petits champignons si embêtants qui s’installent quand il y a un déséquilibre entre la flore bactérienne et le fameux candida.

L’acide Lauric que l’on trouve dans l’huile de coco est un anti-mycosique et la cure pourrait  nettoyer entièrement notre système et éliminer les champignons. Apparemment de nombreuses personnes ayant fait la cure sur 3-7 jours rapportent avoir pu se soigner uniquement avec cette diète (et également en appliquant l’huile là où ça gargouille).

Pour le système digestif

Une jeûne à l’huile de coco peut rétablir l’équilibre du système digestif et améliorer l’état de certaines maladies liées à celui-ci.

Pour lutter contre les virus

L’acide Lauric encore une fois assimilé dans le corps se convertit en mono laurin qui a de fortes propriétés antivirales et peut protéger et même potentiellement détruire des virus comme ceux de la grippe, ou de l’herpès.

Une petite précision également par rapport à la mycose : comme je n’ai pas prévu de faire ce jeûne aussi longtemps que conseillé, j’ai pris un traitement prescrit par un médecin après 24h car bien que l’huile de coco ait eu un effet apaisant, elle n’a pas eu le temps d’avoir l’effet escompté au niveau guérison et je n’avais pas envie d’attendre plus longtemps (oui oui avec ces parties là de mon corps j’arrête de jouer au petit chimiste puis bon c’est pas super agréable ;).

 

 

Le Jeûne à l’huile de Coco, Mode d’emploi

A consommer

Tout d’abord beaucoup de liquides pour s’hydrater : eau / eau de coco qui est super car pleine de nutriments / tisane (pour moi gingembre citron cette fois) mais tu peux tester sauge, camomille, verveine,…)

Au niveau de l’hydratation tu peux boire les quantités que tu souhaites il n’y a pas de limites.

Pour l’huile de coco :

Choisis une huile de coco certifiée bio, crue et pressée à froid

Tu peux commencer quelques jours avant à ajouter des cuillères de coco à ton alimentation. Au début 2 cuillères à soupe au moment d’un repas puis augmenter les doses petit à petit cela permettra à ton corps de s y habituer. (je ne l’ai pas fait et ça a très bien été mais je vis en Asie depuis 10 mois et mon corps est donc bien habitué à la noix de coco).

Lorsque tu commence le jeûne :

Plusieurs fois par jour prend deux cuillères à soupe d’huile de coco.

Commence le matin au réveil puis tout au long de la journée jusqu’à 14 cuillères maximum par jour.

Un petit conseil. Il est souvent plus facile de commencer un jeûne en milieu de journée, les premières 24 heures paraissent ainsi moins longue car entrecoupées par la nuit 😉

 

 

 

Join the discussion 2 Comments

  • Mélanie dit :

    Excellent! Je ne connaissais pas ce jeune et e t and une fervente adepte de l’huile de coco, ça vibre bien en moi cette méthode. Tu as senti une différence après avoir fais ton jeune??
    Merci pour tes partages toujours très riches et bienveillants.

    • Peggy Favez dit :

      Bonjour, je ne l’ai malheureusement pas fait assez longtemps et comme j’étais finalement malade et avait attrapé un sale petit virus j’ai dû faire le choix de prendre un traitement en parallèle. Je viens de faire un jeune à l’eau.. et honnêtement l’huile de coco est plus agréable ;)) je t embrasse

Leave a Reply