Soja et hormones

Le soja peut-il provoquer des déséquilibre hormonaux et du cycle féminin?

Le soja est un aliment controversé quand à son impact sur le système hormonal, une chose est certaine, il contient des phyto-oestrogènes, ce qui est moins sûr, comment agissent-elles dans notre corps?

Les phyto-oestrogènes sont des composée non stéroidiens que l’on retrouve dans les végétaux. Ils ont une structure presque similaire à l’estradiol. Le résultat : ils peuvent avoir une action oestrogénique ou anti oestrogénique sur le corps.

Les phyto-oestrogènes ne sont donc pas exactement et n’ont pas exactement la même action que les oestrogènes. Ils peuvent tout de même influencer le fonctionnement de notre corps et de nos hormones si ils sont consommés en grande quantité. A noté que ces quantités sont 1000x moins importantes que celles contenues dans les produits d’origine animale et naturellement par notre corps.

 

Soja et hormones, beaucoup d’incertitudes

Les études se contredisent et sont parfois floues. J’ai trouvé les informations les plus intéressantes dans le livre de Fabien Piasco, diététicien nutritionniste.

  • Les phyto-oestrogènes n’ont pas tous la même activité oestrogénique
  • Les phyto-oestrogènes n’ont pas tous la même biodisponibilité (ils peuvent être fortement oestrogéniques mais faiblement absorbés par le corps)
  • Leur concentration est variable selon les aliments
  • Il peut y avoir une combinaison de différents oestrogènes dans un même aliment
  • Leur transformation avant l’absorption dépendant de la flore intestinale propre à chacun
  • Leur action sur la santé dépend depuis combien de temps et à quelle fréquence et quantité ils sont absorbés. Une grande quantité est estimée à plus de 5 portions par jour.

On trouve tout et son contraire concernant le soja. Le soja est riche en isoflavone, un phyto-oestrogènes et l’endométriose est oestrogeno-dépendante voila pourquoi il faudrait éviter d’inclure à notre alimentation des aliments pouvant augmenter la quantité d’oestrogène qui circule dans notre corps.

Le soja est l’aliment le plus riche en isoflavones qui ont une propriété oestrogéniques, toutefois il a une activité oestrogénique plus faible que les vrais oestrogènes fabriqués par le corps.

Certaines recherches ont cependant abordé le fait que les phyto-oestrogènes imitent les oestrogènes sans avoir le même effet. Il semble donc, qu’une fois qu’ils se fixent dans les cellules, ils empêchent les oestrogènes de s’y établir ce qui pourrait favoriser la diminution de leur production par le cerveau qui pense qu’il y en a assez en circulation.

Il y a donc deux théories qui se bousculent et se contredisent et le mieux est de tester par soi-même car ajouté aux phyto-oestrogènes le soja peut être indigeste pour certaines personnes.

Soja et hormones : écouter les signaux de votre corps

C’est la seule manière de savoir si le soja a un impact sur votre cycle. Chez certaines femmes, aucune différence n’est constatée et chez d’autres beaucoup. C’est mon cas et c’est pour cela que j’ai été creuser un peu. J’ai réessayé d’introduire le soja dans mon quotidien et j’ai pu observer son effet sur moi. Sans autre changements qu’à chaque fois je réagis tout de suite avec un syndrome prémenstruel augmenté!

Il n’y a pas de juste ou faux avéré, nous sommes toutes différentes, les études et recherches sont différentes et c’est donc à vous de vous connaître, d’observer, d’écouter, d’ajuster.

 

Les recommandations si vous mangez des produits à base de soja :

  • ne pas dépasser 2 portions par jour
  • choisir des produits d’origine biologique et garantit sans OGM
  • consommer en priorité tempeh et edamame qui sont les produits les plus purs et donc moins transformés
  • se rappeler que le tofu est un aliment transformé et donc comme tous les aliments transformés il comprend des additifs.

 

Aller plus loin

Comment retrouver l’équilibre dans votre cycle?

https://en-douceur.teachable.com/p/mon-cycle-en-equilibre

 

Join the discussion 2 Comments

  • Camille dit :

    Bonjour Peggy,

    Petit retour d’expérience suite à votre article.
    J’ai 24 ans et suis végétarienne depuis petite, je n’ai quasiment jamais mangé de viande et ne ressentait donc pas vraiment le besoin d’acheter des substituts de viande jusqu’alors.
    Ces dernières années je me suis particulièrement intéressée à la nutrition et au sport et j’ai donc commencé à acheté des produits “veggie”, uniquement à base de blé ou de pois, RAS, pas de changement dans mon cycle.
    Mais confinement oblige, j’ai testé pas mal de recette :p Dont une de lasagnes végétales à base de steak de soja. Le résultat était au top et j’ai donc continué à acheter des steak de soja pour en consommer avec d’autres plats.
    Mais voilà, le cycle après avoir commencé à consommer du soja a été affreux. J’ai toujours eu des SPM plus ou moins prononcés et des règles plutôt douloureuses, mais ce cycle a été bien pire que les autres. Grosse sensation de ballonnement avant les règles et ultra ballonée pendant ! Des douleurs bien plus prononcées et un cycle plus long que d’habitude.
    J’ai fait des recherches et me suis demandée de quoi cela pouvait provenir… je me suis dit que cela pouvait venir du confinement car, malgré mes séances de sport quotidiennes, je marchais moins.
    Je suis finalement tombée sur votre poste des aliments à éviter avant et pendant le cylce et le soja était dedans. J’ai directement fait le rapprochement et ai arrêté d’en consommer. Depuis, mon cycle est redevenu normal. Alors merci beaucoup pour votre post et pour cet article.

    Belle journée
    Camille

    • Peggy Favez dit :

      Bonjour Camille,

      Merci pour ton témoignage il est précieux! Car ces recherches sont tellement contradictoires qu’on peut douter et de mon côté pourtant tout comme pour toi le lien est tellement clair et sans en consommer à outrance que cela pose question! Bravo d’arriver à si bien observer ton corps et ses ressentis 🙂

Leave a Reply