Sucre et déséquilibre hormonal

Pourquoi aborder le thème du sucre et déséquilibre hormonal de manière si scientifique ici ?

Car trop de femmes souffrent de troubles hormonaux. Ils se manifestent par des cycles irrégulier, infertilité, syndrome prémenstruel et maladies du système reproducteur (endométriose, sopk, fibromes)

Parce qu’un déséquilibre au niveau du taux de sucre dans le sang est une cause de troubles hormonaux.

Comprendre ce qui se passe est une manière de retrouver confiance en son corps. En comprenant ce qui se passe tu peux trouver des solutions pour retrouver l’équilibre qui te convient.

Niveau de sucre dans le sang : comment ça marche?

Le pancréas, le foie et le cerveau sont responsables de stabiliser le niveau de sucre dans le sang.

Quand on mange des glucides le corps les transforme en glucose indispensable pour donner de l’énergie à nos cellules, cerveau et muscles.

Les glucides sont les sucres rapides et lents. Ils comprennent le sucre blanc et tous types de sucres, miel, produits sucrés, alcool, fruits, riz, pâtes, pain.

 

 

Le pancréas réagit à l’abondance de glucose dans notre système sanguin en relâchant une hormone : l’insuline.

La mission de l’insuline est d’amener le glucose dans les cellules. Celles-ci vont  l’utiliser pour répliquer leur ADN, se diviser ou créer de nouvelles cellules.

L’autre partie du glucose est amené au foie ou il va être converti en glycogène, une forme d’énergie dont les muscles dépendent.

Un niveau de sucre trop élevé peut provoquer une résistance à l’insuline. Pourquoi? car le corps est habitué à la voir constamment en circulation. Cette résistance à l’insuline peut provoquer le diabète.

Le pancréas réagit donc à l’apport de glucides – sucres en produisant de l’insuline. Il peut également réagir à un niveau de sucre trop bas si on ne mange pas assez ou on attend trop entre les repas. Si c’est le cas, il produit alors une autre hormone : le glucagon.

Cette hormone, le glucagon, demande au foie de convertir le glycogène stocké en glucose à nouveau! Le processus suivant est de relâcher le glucose dans notre système sanguin pour faire revenir le taux de sucre à la normale. Les excès de glycogène sont stockés dans les graisses au niveau de notre foie et dans les cellules graisseuses de notre corps.

 

sucre et déséquilibre hormonal

A Quoi nous servent les glucides?

Le but de tout ceci étant de garantir que le cerveau, le coeur et les muscles aient assez d’énergie pour fonctionner normalement voire même survivre.

Notre corps est donc programmé pour retransformer le glucose dans un but de survie! C’est pour cela que cela ne devrait pas se produire régulièrement au quotidien.

Avoir un apport en glucides et donc en glucose suffisant est capital pour bien fonctionner! Cela nous permet de bouger, réfléchir, faire de l’exercice, renouveler nos cellules, guérir de maladies. Cela permet aussi de soutenir organes et système immunitaire sans surplus ni carence afin d’éviter au foie d’être surchargé de travail.

Car si votre foie est constamment occupé à transformer le glycogène en glucose il aura moins d’énergie pour éliminer les surplus d’oestrogènes et autres toxines car c’est aussi son travail.

 

sucre et déséquilibre hormonal

 

Le piège de l’hypoglycémie et de l’envie de sucre

Quand nous mangeons des glucides en quantité par exemple une part de gâteau ou un plat de pâtes, le pancréas relâche une bonne dose d’insuline. Il agit ainsi pour traiter cet apport et amener le glucose aux cellules, muscles, cerveau, coeur mais aussi au foie.

Comme elle fonctionne activement et rapidement pour rétablir un taux sanguin normal, cette décharge un peu trop forte va provoquer l’inverse. Elle peut alors amener alors un taux plus bas que celui admis comme normal pour fonctionner par le corps. Notre cerveau alors, alerté par ce taux faussement bas, va provoquer les signes d’hypoglycémie en parallèle à une nouvelle envie de sucre.

Si pour vous il est dur de vous passer de sucres et vous avez régulièrement des fringales, cessez de vous culpabiliser car ce n’est pas un manque de volonté ou un péché mignon! Votre cerveau envoie vraiment à tout votre système le message qu’il a faim et besoin d’énergie.

 

 

sucre et déséquilibre hormonal

Sucre et déséquilibre hormonal : pourquoi un déséquilibre?

Quand on consomme plus de sucre que le corps en a besoin, les excès restent bloqués dans les cellules graisseuses.

Les oestrogènes en surplus se stockent dans les graisses et trop de résidus de cellules graisseuses dans le foie diminuent sa capacité à les éliminer car il sont en nombre plus important.

Le foie est occupé à transformer le glucose en gycogène puis à le retransformer en glucose et n’a donc plus le temps de traiter nos hormones reproductrices.

On retrouve le même processus avec le surplus de stress et l’excès de cortisol émis par les surrénales qui lui aussi va se stocker dans les graisses.

La graisse est en effet un tissu actif qui pompe les hormones et les stocke.

C’est donc pour cela qu’à force d’être stocké et que le foie n’ait pas assez de temps et d’énergie pour éliminer les surplus d’oestrogènes que ces surplus  amènent un déséquilibre hormonal dans notre corps avec un taux d’oestrogène trop élevé.

Quand le taux d’oestrogène est trop élevé il peut se créer un déséquilibre avec le taux de progestérone qui lui devient insuffisant.

L’ovulation peut alors devenir irrégulière, ce déséquilibre peut provoquer des fausses couches en plus des symptômes désagréables au quotidien.

 

Pour mieux comprendre votre cycle et comment ça marche contactez-moi par mail pour vous pré-inscrire à mon programme en ligne qui sera disponible très bientôt : Mon Cycle en équilibre

https://en-douceur.com/contact/

 

Sucre et déséquilibre hormonal : que faire?

Il est nécessaire de revoir notre alimentation en terme de glucides. Bien entendu nous en avons besoin au quotidien donc il ne s’agit pas de les éliminer. Sachez choisir ceux qui sont le moins nocif!  Il est intéressant aussi de savoir comment rééquilibrer après un super dessert ou un petit déjeuner du dimanche gourmand.

Une information importante est de revoir également notre alimentation en terme de rythme.

Cela veut dire manger un petit déjeuner! Il est important également de ne pas laisser passer plus de 4 heures entre les repas. Les snacks ou goûters comptent comme repas dans ce cas là. En attendant plus longtemps, notre système joue au yoyo en permanence, épuisant le foie.

Il est important aussi de faire de l’exercice, de bouger afin de consommer les excès de glucose.

Une dernière chose importante c’est de soutenir notre système digestifs et notre système d’élimination!

Soutenir le foie est primordial. Il est important d’éviter de le surcharger de toxiques et de travail dont il pourrait bien se passer. Si vous le chouchoutez, vous lui permettez alors de mettre son énergie au service de votre santé et fertilité.

 

 

 

ALLER PLUS LOIN :

Mon programme complet sur le cycle féminin et comment rééquilibrer son système hormonal arrive tout bientôt!

Si vous êtes intéressées par l’alimentation et comprendre ce qui se passe dans votre corps, je vous recommande la formation en ligne Hygie de Lisa Salis : https://www.hygieacademie.com

Si vous comprenez l’anglais je vous conseille le livre : The Woman Code de Alisa Vitti! Retrouvez son fabuleux travail ici : https://www.floliving.com/

Leave a Reply